après les pauvres et les migrants, le #FN s’attaque aux enfants

Journal contre la #PesteBrune

Il était sans doute  urgent de renouveler le stock de haine, à l’approche d’échéances électorales qui la donnent si invariablement présente au second tour. Il fallait faire la différence avec un challenger sur le même créneau réactionnaire et obscurantiste. Pour ses militants toujours en quête de nouvelles sensations, la haine envers les musulmans, les migrants et les islamo-gauchistes ne suffisait plus. Il convenait donc de s’attaquer à une autre cible de choix pour doper le grand capital du petit commerce lepéniste. Après les pauvres, touchons donc à ce qui provoque le plus d’affects : les enfants.

capturesource

Derrière l’image ripolinisée à peu de frais (ah ? Le FN aurait changé ? la bonne blague…), le vernis craque donc bien vite… Le FN, toujours plus loin dans la négation de notre humanisme commun. Au nom du peuple, vraiment ? je ne le crois pas aussi bête.

Post-scriptum : à peine ai-je quitté…

View original post 113 mots de plus